Se reconvertir à tout âge : le témoignage d’Awa, alternante développeuse, chez InfleXsys

17.Juin.22

Le Jeudi 5 mai dernier, le Syrpin organisait un wébinaire sur le thème « Faire de l’alternance le meilleur outil pour faire grandir, prospérer et donner du sens à vos futurs talents » dans le cadre de la journée « Apprentissage Now #5 », Forum de l’apprentissage et de l’alternance des métiers du numérique, de l’ingénierie et du conseil en Nouvelle-Aquitaine. Awa Ndiaye, jeune femme alternante en reconversion chez InfleXsys, était invitée à témoigner de son parcours.

Reconversion Alternance Développement : le témoignage d’Awa / InfleXsys

Après avoir obtenu son bac S avec une spécialisation en mathématiques et poursuivi ses études pendant 2 ans à l’université en Sciences de l’ingénierie, Awa a dû interrompre ses études et travailler pendant 4 ans, d’abord pour une enseigne de restauration rapide, puis en tant qu’auto-entrepreneuse dans la couture.

A 28 ans, son rêve était pourtant de faire de l’informatique, mais elle ne pensait plus pouvoir le réaliser. « Je savais ce que je voulais faire, mais cela faisait plusieurs années que je n’avais pas codé ; je pensais être trop âgée pour une reconversion ; et entre temps, j’avais eu un enfant. »

Awa a alors la chance de rencontrer une personne qui l’accompagne et la conseille dans sa reconversion. Forte de ce soutien, elle se lance dans une licence DAGPI (Développement d’Applications et Gestion de Projet Informatique) à l’IUT de Bordeaux, licence qui se prépare en alternance.

« Cette formation était conditionnée à la signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Mais deux mois avant le début de l’alternance, malgré l’aide qu’apporte la fac et une prospection intense, je n’avais trouvé aucune entreprise pour m’accueillir. J’avais bien obtenu quelques rendez-vous, mais mon manque d’expérience, mon âge, mon enfant en bas âge et…. sans doute aussi ma couleur de peau, ont influé sur mes chances de trouver un employeur. »

Croyant en son projet, Awa s’acharne tout de même et finit par rencontrer InfleXsys :

« C’était en quelque sorte l’entretien de la dernière chance pour moi. Je suis arrivée tremblante, je m’étais perdue et j’étais en retard, ce qui est inacceptable selon moi pour un premier RV. Mes interlocuteurs, Olivier Blanc et Rafael Iglesia, m’ont tout de suite rassurée avec bienveillance. Et puis, après l’entretien, ils ont décidé de me donner ma chance. Ils ont compris que j’étais prête à donner le meilleur de moi-même. Chez InfleXsys, je sens beaucoup de respect, d’humanité. Il n’y a pas que le CV qui compte. Je me suis sentie prise en compte en tant qu’être humain. Sachant que je suis maman solo, j’ai pu aussi bénéficier d’un aménagement d’horaire. »

Le conseil que donne Awa aux personnes qui, comme elles, reprennent leurs études après un certain âge, est de ne jamais se décourager :

« Il n’est jamais trop tard pour s’y remettre ! » affirme-telle, sans tarir d’éloges sur l’alternance. « Je suis une semaine en cours et 3 semaines en entreprise. C’est ainsi que je peux rapidement m’approprier les connaissances, m’intégrer dans l’entreprise et renforcer mon autonomie. »

Vous souhaitez réagir ou en savoir plus ?
Nous restons à votre disposition pour échanger avec vous autour d’un café.