Blog

Référencement mobile (ASO) : Comment optimiser la visibilité de votre application mobile ?

Référencement mobile : optimisez la visibilité de votre application mobile

Vous vous en doutez certainement, le nombre d’applications disponibles au téléchargement sur les stores est colossal : 3,5 Millions sur Google Play ; 2,2 Millions sur Apple Store ; 669 000 sur Windows Store et 461 000 sur Amazon store*. Cependant, s’il y a beaucoup d’applications mobiles disponibles, très peu d'entre elles sont téléchargées malgré un nombre de téléchargements exponentiels : En 2021, la répartition des téléchargements entre les stores est de : 196 milliards pour Google Play, 42 milliards sur les autres stores Android et 112 milliards sur l’Apple store !

Pour votre app, trouver sa place dans ces immenses catalogues que sont les magasins d’applications peut donc paraître compliqué ! C’est tout l’enjeu du référencement mobile : en identifiant les intentions de recherche des utilisateurs potentiels de votre appli mobile et les mots clés qu’ils vont utiliser pour la trouver, il s’agit de la rendre visible… puis de convaincre vos prospects de la télécharger.

Facile à dire ? Voyons comment…

Référencement mobile : optimisez la visibilité de votre application mobile

Quand on parle de référencement mobile, de quoi parle-t-on, en fait ?

Bonne question !

Le référencement mobile consiste à faire en sorte que votre application mobile ou votre site optimisé pour les mobiles apparaissent en bonne position dans les pages de résultats des moteurs de recherche (c’est-à-dire les SERP, Search Engine Result Page) ou dans les résultats de recherche des magasins d’application (app stores), soit principalement Google Play Store ou Apple Store. Il est d’ailleurs intéressant de noter que Google peut faire une différence de référencement entre deux versions du même site, selon qu’on y accède depuis un ordinateur ou depuis un équipement mobile !

Le référencement mobile couvre donc les techniques de :

  • SEO (Search Engine Optimisation) pour optimiser le référencement naturel de votre site mobile ou de la version responsive de votre site web ;
  • et/ou d’ASO (App Store Optimisation) pour faire en sorte que votre application mobile soit visible pour les utilisateurs que vous ciblez dans les résultats de recherche des stores.

Dans les 2 cas, il s’agit donc d’identifier les mots clés pertinents (représentatifs de votre app, avec une fréquence de recherche intéressante sans être trop concurrentiels, c’est-à-dire pas trop utilisés par vos concurrents), puis de mettre en place les techniques de référencement qui vous permettront d’atteindre ces utilisateurs qualifiés susceptibles de télécharger votre app.

Dans une stratégie de référencement mobile, il est donc important de penser aussi au SEO car, selon Google, une part importante des utilisateurs (1 sur 4)* trouvent leur app et l’installent depuis les SERP.

Dans la suite de cet article, nous nous concentrerons sur le volet ASO.

 

5 étapes pour optimiser le référencement mobile de votre app sur les app stores

# Étape 1 : Choisir des mots ou expressions clés pertinents.

Dans un premier temps, il est toujours bon d’établir la liste des mots ou expressions clés qui vous viennent à l’esprit et qui caractérisent votre app.

Vérifiez ensuite leur pertinence grâce aux outils disponibles sur le net. Attention à choisir ces outils en fonction du store car ils ne prennent pas en compte vos mots clés de la même façon.

Par ailleurs, prenez en considération dans votre choix que les mots clés les plus recherchés ne sont pas forcément les plus intéressants, car, comme nous le disions plus haut, ils sont souvent très concurrentiels. Il est parfois préférable de choisir des mots clés moins populaires, mais susceptibles de générer un trafic intéressant car très ciblé : ces mots clés vous permettront donc de vous différencier plus facilement.

Voici deux liens vers des listes d’outils (gratuits ou pas) sur lesquels vous appuyer pour choisir vos mots clés :

 

# Étape 2 : Optimiser les titres et descriptifs de l’application.

Il est important de savoir que chaque store dispose de ses propres algorithmes de référencement même s’il y a tout de même des similitudes : ainsi les algorithmes de Google Play store et d’Apple store prennent en compte tous les 2 le titre, le descriptif, la catégorie de l’app, le nb de téléchargements, le nb d’utilisateurs actifs, les notes et les commentaires. Ces dernières informations sont des indicateurs sur la qualité de l’app.

Par ailleurs, si vous êtes habitué à travailler le SEO sur le moteur de recherche de Google, sachez que le référencement naturel sur Google Play Store lui ressemble beaucoup. Sachez aussi que les algorithmes utilisés pour le référencement mobile évoluent régulièrement…

Donc, une fois le(s) mot(s) clé(s) choisi(s), il est important de les faire apparaître de manière stratégique dans les champs-clés de votre fiche produit :

Optimisation de votre app sur Apple store

  • Titre de l’application (moins de 30 caractères) : choisissez-le simple, distinctif (c’est-à-dire qu’il ne doit pas ressembler à celui d’autres appli dans le même domaine) et différenciant.
  • Sous-titre de l’application (moins de 30 caractères) : pensez à y adjoindre un appel à l’action pour inciter vos prospects à télécharger l’appli.
  • Description (moins de 4000 caractères) : elle doit être concise et mettre en avant les fonctionnalités clés de l’appli.
  • Champ de mots clés (jusqu’à 100 caractères) : Ici, il s’agit d’indiquer au moteur de recherche sur quelles requêtes vous vous positionnez. N’hésitez pas à utiliser les 100 caractères disponibles.
  • Catégories : On peut en indiquer 2 (une principale et une secondaire). Le choix de ces catégories est stratégique car certaines sont très concurrentielles. Il peut donc être pertinent de choisir une catégorie moins concurrentielle pour être mieux positionné.
  • Texte promotionnel (jusqu’à 170 caractères).

Optimisation de votre app sur Google Play store

  • Titre de l’application (moins de 50 caractères)
  • Description courte (moins de 80 caractères) : il s’agit d’une description synthétique et différenciante de l’app.
  • Description longue (moins de4000 caractères) : Vous pouvez insérer des sauts de lignes, des émojis et un appel à l’action pour inciter au téléchargement.
  • Catégorie : Une seule est à choisir parmi celles proposées. Il faut donc bien choisir pour être sûr d’obtenir la visibilité recherchée.

Référencement mobile : optimisez la visibilité de votre application mobile

# Étape 3 : Enrichir votre fiche produit pour optimiser les téléchargements organiques dans les moteurs de recherche mobile.

En matière de référencement mobile et pour optimiser les téléchargements, vous l’aurez compris, il est important de soigner sa fiche de store en se mettant à la place de l'utilisateur et de ce qu’il recherche.

Vous pouvez notamment utiliser des back links, insérer des liens vers vos réseaux sociaux dans vos descriptions, mais aussi des vidéos, des captures d’écran pour que votre prospect puisse se projeter dans l’utilisation de votre application.

Si votre contenu est de qualité, cela peut avoir un impact sur le temps moyen que les prospects passent sur votre fiche, donnée qui est prise en compte par les algorithmes pour mesurer la popularité de votre app et la faire remonter dans les résultats de recherche. La qualité de votre fiche de store est donc un vecteur important de gain en visibilité.

 

# Étape 4 : Mettre en place un cercle vertueux en améliorant vos KPIs en continu.

Pour mesurer la qualité de votre app, les 2 stores utilisent des KPIs tels que le nombre de téléchargements, le taux d’utilisateurs actifs (c’est à dire qui n’ont pas supprimé l’app) et les avis des utilisateurs.

Il est donc nécessaire, une fois l’appli lancée :

  • De la promouvoir sur les canaux adaptés à votre cible (réseaux sociaux, landing page, relations presse, publicité…) pour augmenter de manière conséquente le nombre de téléchargements.
  • D’inciter les utilisateurs à donner un avis (positif, évidemment !) et à lui attribuer une note correcte. De nombreuses techniques existent pour recueillir le feedback des utilisateurs, comme faire apparaître une pop-up à un instant clé du parcours utilisateur invitant à noter l’appli ; ou bien notifier l’utilisateur et lui proposer un avantage particulier s’il accepte de donner son avis. Attention cependant car certaines de ces techniques, lorsqu’elles s’appuient sur des pratiques tendancieuses (notamment l’usage de « dark patterns ») peuvent vous faire bannir des stores.
  • D’utiliser un outil de tracking pour étudier les usages in-app (iTunes Analytics, Firebase…)
  • Et… de continuer à optimiser son référencement mobile !

Selon une étude menée par Google, 4/5 des personnes interrogées considèrent que les principaux facteurs intervenant dans le téléchargement d’une appli sont :

  1. Le prix (82% des répondants)
  2. La description (62%)
  3. Les commentaires (60%)
  4. La note (60%)
  5. Un essai gratuit (43%)

Ce qui montre l’importance de mettre en place un cercle vertueux permettant à la fois de satisfaire les utilisateurs et les algorithmes !

Référencement mobile : optimisez la visibilité de votre application mobile

# Étape 5 : Penser à faire des mises à jour régulières pour optimiser le référencement mobile.

Enfin, nous le savons, les algorithmes sont friands d’applications régulièrement mises à jour.

Pour ce faire, récolter le feedback des utilisateurs et tenir compte de leur avis est nécessaire : notamment, résoudre rapidement les problématiques techniques s’il en apparaît, améliorer la performance de l’app, réduire son poids s’il constitue un frein au téléchargement…

Également, surveiller les taux de désinstallations est un bon moyen de mesurer la perception que les utilisateurs ont de la qualité de l’app ou d’identifier une baisse d’intérêt : apporter de nouvelles fonctionnalités est une excellente occasion pour réactiver l’engagement utilisateur.

 

Nous l’avons vu dans cet article, comprendre ce qu’attendent vos utilisateurs et bien paramétrer votre app sur les stores contribuent à améliorer son référencement sur les moteurs de recherche.

Mais être trouvé ne constitue que la première étape. Une fois trouvée et téléchargée, votre app doit être utilisée : selon Google, nous avons en moyenne 36 apps installées sur notre smartphone ; cependant, seulement 1 app sur 4 est utilisée quotidiennement, et 1 sur 4 n’est jamais utilisée.

Il est donc incontournable pour générer et conserver l’engagement de vos utilisateurs, d’envisager le travail de référencement mobile dans la durée tout au long du cycle de vie de l’application, et pas seulement à son lancement.

 

* Sources :

Pour aller plus loin :

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?
Nous restons à votre disposition pour échanger avec vous et vous accompagner dans votre réflexion.
On en parle autour d'un café ?