Blog

Le spectre fonctionnel d’une plateforme MADP (1ère partie)

[Webinar] Applications mobiles B2B : à quel prix et dans quels délais ? plateforme MADP

Selon Gartner, « une plateforme de développement d’applications mobiles (ou plateforme MADP) offre aux services IT des entreprises les outils, les technologies, les composants et les services leur permettant de créer des applications mobiles. »

En d’autres termes, elle facilite la conception, le développement, la mise en œuvre des tests, le déploiement et la maintenance d’un portefeuille d’applications mobiles, qu’elles soient hybrides ou natives, multi-plateformes et multi-environnements… Tout cela, sans modifier les habitudes de développement des équipes IT et en s’appuyant sur des standards !

Nous l’avons vu dans un précédent article, la plateforme MADP se compose habituellement d’une partie « Client » facilitant le travail du développeur (notamment au travers d’une librairie d’APIs) ; d’un socle Middleware qui gère la sécurité des accès et des transactions et facilite la maintenance des applications déployées ; et enfin, d’une partie « Serveur », qui inclut un ensemble de services prêts à être intégrés tels que l’authentification, la notification, la synchronisation, ou encore des connecteurs Métier. Voyons donc plus en détail quels services la plateforme MADP peut apporter aux entreprises.

plateforme MADP

Les fonctionnalités du middleware, socle de la plateforme MADP

Comme son nom l’indique, le middleware fait le lien entre les développements côté Client et côté Serveur.

  • Sécurité des accès et des transactions : l’une des fonctions principales des applications mobiles d’entreprise est en effet de permettre aux utilisateurs nomades d’accéder aux données de l’entreprise en situation de mobilité (fiche client, catalogue produit, grille de tarifs, etc.)
  • Interopérabilité : Étant donnée la multitude de systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Unix…), de bases de données (MySQL, Voldemort, SQL Server, Oracle, Memcached, etc.), ou encore de conteneurs de Servlets (Apache Tomcat, JBoss, WebSphere…) co-existants, il est incontournable que la plateforme MADP soit interopérable et qu’elle offre une grande liberté de déploiement (dans l’entreprise ou dans le Cloud).
  • Multi-plateforme, multi-architecture : Afin de laisser la plus grande liberté de choix aux développeurs, la plateforme MADP supporte les différentes plateformes du marché (iOS, Android, Windows Phone), ainsi que les différents types d’architectures mobiles existantes (native, mobile web ou hybride).
  • Gestion du cycle de vie des applications : Multi-application et multi-version, la plateforme MADP doit être en mesure de gérer la cohabitation d’un ensemble hétérogène d’applications et de versions, côté Client comme côté Serveur. Elle peut ainsi accompagner l’évolution du cycle de vie d’applications complexes coexistant dans leur usage au sein d’une même infrastructure.
  • Architecture extensible : Au cœur de la stratégie mobile de l’entreprise, la plateforme MADP suit l’évolution des besoins, et notamment la croissance du nombre d’utilisateurs mobiles, du nombre d’applications, ou encore du volume de requêtes. Il est donc nécessaire qu’elle puisse assumer la montée en charge de ces besoins, sans remise en cause de l’existant, et qu’elle puisse s’intégrer dans une architecture de Data Center redondante.
  • Rationalisation des projets : La plateforme MADP propose différents outils permettant d’industrialiser le développement de projets applicatifs mobiles. A titre d’exemple, nous pouvons citer le couplage lâche qui permet de réduire les risques de retard dus à des calendriers différents entre équipes de développement back-end (côté Serveur) et front-end (côté Client)
  • Cross Canal : Afin de maximiser l’expérience utilisateur et de s’inscrire dans la stratégie cross-canal de l’entreprise, la plateforme MADP doit offrir la possibilité de mettre en œuvre des applications de différentes natures associées à des canaux de vente différents : applications mobiles, web apps, serveurs vocaux…

Socle de tout développement d’applications mobiles, le middleware de la plateforme MADP est réutilisable d’applications en applications et fournit donc au développeur des services prêts à intégrer, leur permettant de se concentrer sur le développement des fonctionnalités Métier des applications.

Les fonctionnalités Front-end et Back-end de la plateforme MADP

Dans l’article suivant, nous traitons des briques fonctionnelles et des services qui, associés au socle Middleware, viennent compléter la plateforme MADP : il s’agit des fonctionnalités Front-end facilitant le développement des applications mobiles côté Client, et des connecteurs génériques ou spécialisés, permettant l’intégration avec le système d’information de l’entreprise coté Serveur.

Pour aller plus loin :

InfleXsys Livre Blanc La plateforme MADP pièce maîtresse de la stratégie mobile des DSI

InfleXsys, expert en matière de mobilité, vous accompagne dans la mise en place de vos projets mobiles.
N’hésitez pas à nous contacter.