Blog

Transformation digitale : comment s’y prendre ?

Transformation digitale : comment s'y prendre ?

Non, la transformation digitale n’est pas réservée à une poignée de « Happy few » ! Bonne nouvelle, donc : nul besoin de remplir un certain nombre de conditions pour s’engager sur la trajectoire de la mutation numérique ; il faut simplement être doté d’un zeste de pragmatisme. Voyons cela…

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises envisagent d’engager leur transformation numérique, mais la question qui se pose est la suivante : « Comment s’y prendre ? et lorsqu’on parle de transformation numérique, de quoi parle-t-on exactement ? ».

Car la transformation digitale n’est pas une fin en soi. C’est un ensemble de moyens visant à rendre l’entreprise plus Agile, plus concurrentielle sur son marché, plus efficace, etc. L’expérience montre d’ailleurs que ce sont les usages qui portent l’innovation, pas les technologies. Une bonne raison de l’envisager sous un angle pragmatique…

Alors la meilleure façon de démarrer sa « mue digitale » est de trouver une première cible, un premier usage dont la digitalisation est déterminante pour l’entreprise. Une réflexion en amont permet d’identifier les initiatives pertinentes, sans se focaliser à priori sur ce qui se fait généralement par ailleurs : on réduit trop souvent la transformation digitale de l’entreprise à la numérisation de ses canaux commerciaux.

Nous vous proposons ci-dessous quelques pistes de réflexion à mener avant de vous engager dans cette étape cruciale pour le développement de votre entreprise.

Mais avant, que diriez-vous de prendre 3 minutes pour évaluer la maturité numérique de votre entreprise ?

[Quiz] Transformation digitale : Où en est mon entreprise ?

[Quiz]Transformation digitale : Où en est mon entreprise ?

Transformation digitale : les axes de travail

Nous le disions en introduction, toute l’activité de l’entreprise peut être concernée par la transformation digitale :

  • Son business model pour commencer, c’est-à-dire, ce qu’elle vend, par quels canaux elle vend, à qui elle achète sa matière première, et à qui elle vend. Que peut apporter le digital dans ce process ? Comment être plus efficace, comment vendre plus ou mieux, comment atteindre plus rapidement sa cible, comment générer plus de marge ?
  • Son organisation interne : Comment les processus internes (traitement des commandes, méthodes de production, etc.) peuvent-ils être optimisés, comment travailler dans un mode plus collaboratif, comment favoriser l’innovation, comment et pourquoi augmenter la maturité numérique des équipes, etc. ?
  • Sa relation-client : Comment améliorer l’expérience client (meilleure connaissance de ses attentes, plus grande réactivité, fluidité du parcours client, etc.)

Chacun de ces axes de travail représente un levier de la transformation digitale : à ce stade, un grand nombre d’initiatives pertinentes peuvent émerger. Alors, par quoi commencer ?

Transformation digitale : trouver sa cible

S’inspirer de ce qui se fait ailleurs n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Car d’une entreprise à l’autre, les enjeux peuvent être différents. La question à se poser pour prioriser les chantiers est la suivante : Quelle est la problématique de l’entreprise qui paraît la plus cruciale à résoudre, aujourd’hui (ou à court terme) ?

Est-ce qu’elle pâtit d’une image un peu trop « traditionnelle » par rapport aux entreprises de son secteur ? Est-ce que le changement de comportements des consommateurs risque à terme de lui porter préjudice ? Est-ce que ses pratiques internes pourraient être allégées pour gagner en productivité ? Souffre-t-elle d’un manque de maturité numérique ou de ressources « Digital natives » internes ?

En identifiant ce qui change dans l’environnement de l’entreprise (interne, externe) et ce qui freine son adaptation à ces changements, l’entreprise peut clarifier un plan d’action « transformation numérique » pertinent et adapté à ses enjeux.

Dans cette phase, certaines méthodologies telles que le Design Thinking, favorisent la recherche d’usages innovants et pertinents du digital, en s’appuyant sur un processus de co-création impliquant des utilisateurs Métier.

Transformation digitale : l’importance d’une roadmap digitale

Cela peut vous paraître évident, mais mieux vaut le préciser tout de même : concevoir une roadmap digitale est un passage obligé pour faciliter la planification et la mise en œuvre d’une transformation numérique.

La feuille de route « Transformation numérique » est définie bien entendu en coordination avec la Direction Générale, la DSI, le CDO (ou Directeur du Digital, s’il existe) et les Managers Métier de l’entreprise.

Cette roadmap s’inscrit dans une démarche d’innovation classique et précise : les constats initiaux ; la description du (ou des) projet(s) ; les priorités ; les étapes de la mise en œuvre ; les résultats attendus et les modes opératoires.

En résumé, tout projet de transformation digitale répond à des enjeux importants pour le développement de l’entreprise. Il s’étudie en coordination avec les dirigeants de l’entreprise, avec pour objectif la priorisation et la pertinence des initiatives engagées.

Pour aller plus loin, visionnez en REPLAY les webinars :

WEBINAR Klap & InfleXsys : Rôle et bénéfices d'une approche Design Thinking dans un projet de conception d'application mobile

Pour en savoir plus sur la manière dont nous accompagnons les entreprises dans leur transformation digitale, contactez-nous.