Blog

UX/UI design d’applis mobiles : tordre le cou aux idées reçues !

UX/UI design d’applis mobiles : tordre le cou aux idées reçues !

En matière de développement d’applications mobiles professionnelles, il y a des idées reçues qui ont la vie dure… et qui peuvent freiner la transformation numérique des entreprises. Lors de la publication d’une précédente infographie, nous avons vu notamment combien il est facile, pour les stratèges de la mobilité, de se méprendre sur ce qu’attendent les mobinautes. Étant donné l’investissement que ces projets représentent, l’enjeu est important ! Certaines de ces idées reçues concernent l’UX (User Experience) et l’UI (User Interface) Design des applications mobiles. Étudions-les de plus près.

La BD digitale d'InfleXsys - Episode 1 "Le blues du designer mobile"
La BD digitale d'InfleXsys - Episode 1 "Le blues du designer mobile"

Idée reçue #1 : « Le design des applis mobiles Métier n’a pas besoin d’être aussi élaboré que celui des applis grands publics (et ça augmente leur prix inutilement !) »

Autrefois, c’est vrai, les utilisateurs s’adaptaient aux applications. Aujourd’hui, c’est aux applications à s’adapter aux utilisateurs. Pourquoi ? Tout simplement parce que les mobinautes sont devenus exigeants : ils ne comprennent pas que leurs applications Métier soient moins faciles à utiliser, moins jolies, que les applis grands publics qu’ils manipulent quotidiennement. Et « malheureusement », en matière de design, la plupart des applis grands publics ne lésinent pas pour allécher leurs cibles !

Alors, non seulement ce que les utilisateurs Métier perçoivent comme une régression peut impliquer leur désengagement (ou la non-adoption des applis qu’on leur fournit), mais en plus, nos mobinautes professionnels attendent une évolution constante de leurs applications, des mises à jour régulières… Il ne s’agit donc pas de vous endormir sur vos lauriers une fois que l’appli est lancée.

Pour vous réconforter, dîtes-vous que plus la durée d’utilisation quotidienne d’une application mobile Métier est importante, plus son ergonomie aura d’impact sur la productivité de vos collaborateurs. Ils seront donc plus performants et auront plus du plaisir à l’utiliser, ce qui instaure naturellement un cercle vertueux ; on constate d’ailleurs que mettre en place une démarche UX/UI design renforce les chances d’adoption de vos applis mobiles. Donc, tout le monde y gagne et ce n’est pas un investissement à perte !

Idée reçue #2 : « En matière d’UX/UI design, il faut constamment innover pour conserver intact l’engagement des utilisateurs mobiles »

À la différence de la précédente, cette idée reçue aurait plutôt tendance à vous pousser, vous, stratèges de la mobilité, à vous mettre en 4, en 8 ou même en 16 pour trouver la « killer feature » ou l’innovation ergonomique du siècle qui va provoquer un tsunami d’abonnements.

Eh bien, non : le but d’une démarche UX/UI design n’est pas de mettre au point le produit le plus innovant, mais plutôt, celui qui répond le mieux aux attentes des utilisateurs. D’ailleurs, une étude menée par EBG montre que les mobinautes ne sont pas si sensibles aux grandes innovations, ou du moins, que ce n’est pas leur préoccupation première. Ils préfèrent largement une appli performante, à une appli innovante (le 1er motif de désabonnement d’une appli mobile est sa lenteur).

De manière générale, en matière de design d’appli mobiles, les acquis sont à manipuler avec doigté... Car les habitudes ancrées (gestes à accomplir pour déclencher telle ou telle action, par exemple) ne s’effacent pas si facilement. On parle d’ailleurs de « degré d’affordance » d’une innovation, c’est-à-dire, de son accessibilité. Si la nouveauté n’est pas immédiatement abordable ou compréhensible, elle peut générer de la frustration, et provoquer le désengagement de l’utilisateur.

InfleXsys Bonnes pratiques pour préserver l'engagement utilisateur

Idée reçue #3 : « En matière de design d’appli mobile, ce qui prime c’est l’UI… »

Aie ! L’égo du designer spécialisé en interface utilisateur va en prendre un coup. Au risque de nous répéter (voir Idée reçue #2), l’objectif d’une démarche UX/UI design est de concevoir une appli qui va répondre le mieux possible aux attentes des utilisateurs. Oublier le côté pratique au profit de l’aspect esthétique serait une erreur. Imaginez que l’on vous offre une voiture au design incroyablement futuriste… mais qu’il vous soit impossible de comprendre comment la démarrer.

L’objectif de l’UX designer est de se mettre à la place de l’utilisateur, de « vivre sa vie » en quelque sorte, pour comprendre ses attentes, ses habitudes, ce qu’il préfère, etc. Parfois, il peut même faire des préconisations qui vont à l’encontre de principes d’ergonomie établis, de manière à privilégier l’expérience utilisateur !

Ces quelques idées reçues prouvent tout l’intérêt de mettre en place une démarche de co création faisant intervenir les utilisateurs très tôt dans le processus de mise en œuvre d’un projet de développement d’application mobile. Mettre en place des ateliers de Design Thinking ou des tests utilisateurs par exemple, permet aux acteurs du projet (UX/UI designers notamment) de retrouver un regard objectif, neutre, vierge de toute idée préconçue.

Pour aller plus loin :

InfleXsys concevoir le cahier des charges d'une application mobile

Nous pouvons vous accompagner à toutes les étapes de votre projet de développement d’applications mobiles !
N’hésitez pas à nous contacter