Blog

Une appli mobile professionnelle pas chère, rapidement développée et de qualité : rêve ou réalité ?

InfleXsys Une appli mobile professionnelle pas chère, rapidement développée et de qualité : rêve ou réalité ?

Il arrive que deux affirmations qui semblent logiques et qui s’enchaînent, conduisent à une absurdité. Cela s’appelle un sophisme. Le célèbre « Tout ce qui est rare est cher ; or, un cheval bon marché est rare ; donc un cheval bon marché est cher ! » l’illustre parfaitement.

Essayons d’appliquer ce sophisme à notre problématique : tout ce qui est rare est cher ; or une appli mobile professionnelle « rapidement développée, de qualité et pas chère », c’est rare ; donc une appli mobile professionnelle « rapidement développée, de qualité et pas chère »… est chère. Vous voyez, ça fonctionne aussi 🙂

La logique nous pousserait donc à dire… qu’il y a quelque part un défaut dans le raisonnement et qu’une telle application ne peut exister !

Pourtant, si l’on admet qu’il n’y a pas de problèmes sans solutions, essayons d’y voir plus clair et reprenons depuis le début :

  • Est-ce qu’on peut (vraiment) obtenir les 3 avantages simultanément : la rapidité de développement, le faible coût et la qualité ?
  • Que comprend le prix d’une appli mobile sur mesure ?
  • Et sur quels leviers peut-on appuyer pour en réduire le prix et la durée de développement, sans nuire à sa qualité ?

 

Qu’est-ce que ça coûte, une appli mobile professionnelle ?

Dans le prix d’une application mobile professionnelle (conçue sur mesure), il entre 5 postes budgétaires, auxquels il faut rajouter la maintenance qui n’intervient qu’une fois l’application mise en production :

  • La conception : cela comprend la définition du périmètre fonctionnel de l’application, des principes d’ergonomie et de navigation, la préparation des maquettes graphiques et l’élaboration de l’architecture technique. Il est possible de s’appuyer sur des ateliers de Design Thinking pour faciliter le cadrage fonctionnel de l’application (ce qui a un coût, bien sûr).
  • Le développement : ce poste budgétaire comprend le développement de l’interface graphique, l’intégration des données, le développement des web-services et connecteurs avec le back-office et les SI, et la sécurisation des flux. Dans cette étape, il est utile de s’appuyer sur la méthode Agile qui permet d’inclure les utilisateurs tout au long du développement de manière à s’adapter à l’évolution de leurs besoins.
  • La direction de projet : ce 3ème poste budgétaire est essentiel. Le chef de projet est en effet présent dès l’avant-vente jusqu’au déploiement de la solution auprès des utilisateurs ; son rôle est de guider l’équipe de développement et de faire le lien avec votre équipe projet.
  • Les tests et la recette de l’appli : ce 4ème poste budgétaire comprend notamment les tests unitaires visant à valider la qualité de l’application ; dans la Méthode Agile, ces tests sont répartis tout au long du développement et contribuent à la qualité de l’application.
  • L’accompagnement des utilisateurs : ce 5ème poste budgétaire, parfois négligé, est important pour garantir un bon taux d’adoption de l’application mobile par les utilisateurs ciblés, et ceci tout au long du cycle de vie de l’application. Il comprend les actions de communication, de formation, etc. La part du budget qui lui est alloué est très variable et peut être beaucoup plus importante que celle indiquée dans le schéma ci-dessous, selon le type d’actions que vous prévoyez de mettre en place.

InfleXsys Une appli mobile professionnelle pas chère, rapidement développée et de qualité : rêve ou réalité ?

La maintenance : Après la mise en production, cette étape permet de garantir le bon fonctionnement de l’application et son évolutivité. Le coût de la maintenance est habituellement de 10 à 20% du coût initial de l’application (par an). Il est important d’en tenir compte dans votre budget.

Hormis la Communication et la Maintenance, les autres postes budgétaires se calculent en Nombre de jours homme ; la plus grosse part du coût d’une application mobile professionnelle est allouée au développement proprement dit, comme le montre le schéma ci-dessus.

 

Conception d’appli mobile professionnelle : sur quoi économiser, sans nuire à sa qualité ?

Dans notre postulat de départ (« pas cher, rapide, de qualité »), sur quels leviers pouvons-nous réellement appuyer ? Nous vous proposons de ne pas toucher à la qualité. Celle-ci est un préalable pour garder intact l’engagement utilisateur, tout au long du cycle de vie de l’application.

Le plus gros poste budgétaire étant le développement proprement dit, comme nous venons de le voir, peut-on économiser sur le temps de développement ? Cela réduirait en effet mécaniquement le nombre de jours de gestion de projet et de tests, et par conséquent, le coût de votre application mobile.

Bonne nouvelle : c’est possible ! Voyons de quelles façons :

  • En vous concentrant sur les fonctionnalités principales de votre application. Selon notre expérience, les cahiers des charges comprennent une « liste de courses » idéale qui tient rarement compte du budget disponible ni des contraintes de planning. Réduire le périmètre fonctionnel permet de réduire les coûts et la durée du développement. En priorisant les fonctionnalités lors des ateliers de cadrage, on s’aperçoit très vite que le MVP (Minimum Viable Product) qui comprend les fonctionnalités majeures et incontournables de l’application, est suffisant pour répondre aux attentes immédiates des utilisateurs. Garder les autres fonctionnalités pour les versions suivantes est une bonne stratégie, d’autant plus qu’à l’usage, des besoins différents pourront émerger.
  • Identifier la réelle plus-value de certaines fonctionnalités complexes (sécurisation, notifications, connexions aux Systèmes d’Information, usage en mode déconnecté, etc.) En effet, la complexité influe sur les temps de développement. Il est dont intéressant de se demander si certaines fonctionnalités complexes à développer sont nécessaires ? Peut-on s’en passer ?
  • Quel est le niveau d’élaboration du design qui est requis ? (charte graphique, contraintes ergonomiques, animations, éléments de navigation, etc.) : plus le design est élaboré et personnalisé, plus il nécessite de développement. Gardez en tête que le design représente 15 à 20 % du temps total de développement de l’application mobile. Dans le cas d’une application mobile professionnelle à destination des employés de l’entreprise, on remarque souvent qu’une ergonomie simple et efficace engage plus rapidement les utilisateurs qu’un design évolué. On peut donc gagner en rapidité de développement et en coût sur ce poste.
  • Développement hybride ou natif : développer en natif signifie réaliser un développement applicatif spécifique pour chaque OS (iOS, Android, Windows), ce qui induit un coût de développement supplémentaire. Par opposition, un développement hybride permet de mutualiser l’effort de développement car les appli fonctionnent indifféremment sur chaque OS en utilisant le même code.

InfleXsys Une appli mobile professionnelle pas chère, rapidement développée et de qualité : rêve ou réalité ?

 

Nous avons donc vu qu’il est possible de concevoir une application mobile professionnelle de qualité, dans un budget raisonnable et dans un délai relativement court. Dans tous les cas, quel que soit le temps et le budget dont vous disposez, nous vous recommandons de ne pas lésiner sur la qualité, car les conséquences de bugs et de dysfonctionnements sur l’image de marque, sur l’insatisfaction des utilisateurs et sur les opportunités de business peuvent être importantes.

 

+d’infos :

 

Vous avez un projet de développement d'application mobile ? N’hésitez pas à nous contacter.