communiquePresse

Mécénat : Inauguration des « Chambres de l’extrême » à l’Hôpital des Enfants, au CHU de Bordeaux

InfleXsys Mécénat : Inauguration des « Chambres de l’extrême » à l’Hôpital des Enfants, au CHU de Bordeaux

Il y a 2 ans, InfleXsys décidait de soutenir ce projet dont l’objectif était de rénover les chambres stériles destinées à recevoir les jeunes patients immunodéprimés.

 

Ce lundi 24 juin 2019, avait lieu l’inauguration des « Chambres de l’extrême » dans l’unité d’hématologie et cancérologie pédiatrique à l’hôpital des Enfants, au CHU de Bordeaux. Le titre de ce projet « Chambres de l’extrême » fait référence « à la durée d’hospitalisation habituellement prolongée, à la fatigue extrême des enfants et au risque vital élevé. »

Chaque année, parmi la centaine de nouveaux jeunes patients qui entrent dans cette unité (du nourrisson à l’adolescent), 1/3 sont accueillis en secteur protégé, pour des traitements longs d’une durée moyenne de 22 jours. Situé au dernier étage de l’hôpital, ce secteur doit permettre de protéger le plus possible les enfants contre les germes exogènes apportés par les contacts humains, le matériel, l’eau, l’air. Ces jeunes patients immunodéprimés doivent en effet rester à l’isolement près d’un mois pendant leur traitement (chimiothérapie, greffe de cellules).

Il y a deux ans, ce secteur se composait de 5 chambres stériles (dont 2 ne disposaient pas de cabinet de toilette ni de WC) de 8 m². La taille de ces chambres ne permettait pas d’accueillir les parents pour la nuit et limitait les possibilités pour les enfants de mener des activités personnelles qui les libéreraient des contraintes de la maladie.

 

En 2016, le professeur Yves Pérel, alors Chef de Service de cette unité, faisait appel à des donateurs et mécènes pour rénover ce secteur devenu vétuste, pour faciliter l’accompagnement parental et améliorer le quotidien de ces jeunes patients. C’est à cette occasion qu’InfleXsys a décidé de soutenir le projet.

Grâce à la générosité des donateurs, ce sont aujourd’hui 6 chambres stériles qui ont été aménagées, chacune avec sa douche, son lavabo, ses toilettes ; chacune de ces chambres dispose d’une vue sur l’extérieur et d’un lit pour un parent. Mais ce n’est pas tout : au centre du secteur protégé, on trouve un salon de jeux, un vélo comme à la salle de sport, un espace détente avec une vraie baignoire, de la musique, de la lumière douce et… le wifi !

Un espace est aménagé également pour les soignants, avec un petit salon pour qu’ils puissent dialoguer avec les parents, en toute confidentialité.

 

C’est avec beaucoup d’émotion que le Professeur Yves Perel, accompagné par le Dr Anne Nots-Carrère, actuelle Responsable de l’Unité d’hématologie et cancérologie pédiatrique, a inauguré ces 6 chambres, devant la centaine d’invités présents.

Ils ont rappelé que sans la générosité des 151 donateurs institutionnels, associations, entreprises et particuliers qui ont permis de financer le projet (dont le budget est de 1,2 M€), rien n’aurait été possible. Les noms de tous les donateurs, quel que soit le montant de leur participation, ont d’ailleurs été inscrits autour des hublots qui permettent aux proches qui attendent pour entrer, de voir leurs enfants.

InfleXsys Mécénat : Inauguration des « Chambres de l’extrême » à l’Hôpital des Enfants, au CHU de Bordeaux

Grâce à cette action, les jeunes patients passeront un séjour plus doux, dans un environnement le plus rassurant et le plus intimiste possible, leur permettant de mieux supporter les traitements et de se projeter dans l’avenir.

+ d’infos