CommuniquePresse

InfleXsys soutient le projet « Chambres de l’extrême – Laissez entrer la vie » porté par l’Hôpital des Enfants de Bordeaux

Mécénat : InfleXsys soutient le projet « Chambres de l’extrême – Laissez entrer la vie » porté par l’Hôpital des Enfants de Bordeaux

L’objectif de ce projet est d’améliorer le quotidien et le confort des enfants hospitalisés, en rénovant les chambres du secteur protégé de l’unité d’onco-hématologie pédiatrique.

Entreprise de Services du Numérique spécialisée dans la conception d’applications mobiles professionnelles et d’objets connectés, InfleXsys a décidé de soutenir le projet « Chambres de l’extrême – Laissez entrer la vie » porté par le CHU de Bordeaux ; ce projet a pour objectif de rénover les chambres stériles destinées à recevoir les jeunes patients immunodéprimés, qui doivent rester à l’isolement près d’un mois pendant leur traitement (chimiothérapie, greffe de cellules).

Chaque année, sur les 150 enfants qui entrent dans l’unité d’hématologie pédiatrique, 1/3 sont accueillis en secteur protégé, pour des traitements longs d’une durée moyenne de 22 jours. Ce secteur se compose actuellement de 5 chambres stériles (dont 2 ne disposent pas de cabinet de toilette ni de WC) de 8 m². La taille de ces chambres ne permet pas d’accueillir les parents pour la nuit et limite les possibilités pour les patients (du nourrisson au grand adolescent) de mener des activités personnelles qui les libéreraient des contraintes de la maladie.

Le projet « Chambres de l’extrême – Laissez entrer la vie » a pour objectifs de disposer de :

  • 6 chambres d’environ 20 m² (au lieu de 5 de 8 m² actuellement) équipées d’un cabinet de toilette, chacune bénéficiant du même traitement d’air ;
  • Un bureau médical et un bureau infirmier ;
  • Une salle de sport et une salle de détente accessibles aussi bien aux patients du secteur protégé que du secteur conventionnel.

« L’hôpital prend à cœur de rompre l’isolement de l’enfant et de lui proposer l’environnement le plus rassurant et le plus intimiste possible avec le souhait de laisser entrer la vie », précise le Pr Yves Perel, chef du pôle de pédiatrie, praticien hospitalier au sein de l’unité d’hématologie pédiatrique.

« Il nous a paru essentiel de soutenir ce beau projet », explique Olivier Blanc, Président d’InfleXsys, « car nous sommes convaincus qu’en apportant plus de confort à ces enfants, on leur donne les moyens de mieux supporter les traitements et de se projeter vers l’avenir. »

Le financement de ce projet (d’un coût total de 700 000 euros) s’appuie pour l’instant sur une subvention de 350 000 euros de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France et sur une participation du CHU de Bordeaux à hauteur de 80 000 euros ; reste donc une enveloppe de 270 000 euros à compléter issus de mécénats et de partenariats associatifs.

Soutenez vous aussi le projet « Chambres de l’extrême – Laissez entrer la vie ».